À propos

Passé, présent, avenir

Le passé

Au début des années 1960, la résidence Miriam pour les personnes ayant des besoins particuliers (à présent le Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement CRDITED Miriam) a été fondée comme établissement où les enfants pouvaient être logés et recevoir des soins, à une époque où les personnes atteintes de troubles du spectre de l'autisme (TSA) et de déficience intellectuelle (DI) étaient souvent exclues de la communauté. La résidence Miriam pour les personnes ayant des besoins particuliers a préparé le terrain d'un avenir meilleur pour ces enfants, leur famille et pour les générations futures.

Ayant rapidement pris de l'expansion, la résidence Miriam pour les personnes ayant des besoins particuliers a commencé à offrir une gamme de programmes de réadaptation et de programmes socio-professionnels, dont quelques-uns étaient gérés en collaboration avec d'autres organismes communautaires. L'École Miriam pour enfants ayant des TSA ou de DI bien connue aujourd'hui sous le nom Summit School, était affiliée à la résidence Miriam pour les personnes ayant des besoins particuliers. Les deux organismes ont partagé leurs ressources et ont offert conjointement des programmes jusqu'en 1970, lorsque le gouvernement provincial a instauré le ministère de l'Éducation et placé l'École Miriam sous sa juridiction. En 1973, un groupe de personnes sensibilisées et bienveillantes a créé la Fondation Miriam en tant que principal organisme de soutien et de levée de fonds pour le CRDITED Miriam.

Au fur et à mesure de l'évolution du mandat du CRDITED Miriam et de la prestation de programmes visant à intégrer les personnes ayant TSA et de DI au sein de la société, la perception populaire a graduellement changé. Les activités de levée de fonds ont davantage influencé la perception et la compréhension de la communauté à l'égard des personnes ayant des TSA et de DI.

Grâce aux fonds générés par la Fondation Miriam, l'Association Lou Greenberg - Miriam a commencé à acquérir et à gérer des résidences communautaires où des personnes ayant des TSA et de DI peuvent vivre ensemble et recevoir des soins et du soutien du personnel du CRDITED Miriam. Plusieurs de ces résidences sont aussi adaptées aux besoins des clients avec des déficiences d'ordre physique.

En 1997, un entrepôt de la Ville de Mont-Royal est devenu le Centre communautaire Lori Black. Cette entreprise de 3,5 millions de dollars a été inspirée par le courage et l'esprit de Lori Black, une jeune femme ayant un trouble du développement, décédée en 1994. Le Centre communautaire Lori Black abrite les bureaux administratifs du CRDITED Miriam, ainsi que ses programmes de jour.

En 2007, la Fondation Miriam a mené une étude de faisabilité sur l'évaluation des besoins et de la demande des familles et des personnes vivant avec des TSA ou de DI. Il en est rapidement ressorti que la demande devenait de plus en plus importante pour un diagnostic rapide, l'évaluation et le traitement des enfants atteints de TSA ou de DI. Cette nécessité urgente a entraîné la création du Centre Gold, qui répond à ces besoins en temps opportun.

Le présent

La Fondation Miriam recueille des fonds grâce à une campagne annuelle de sollicitation, et divers événements. Les événements majeurs de la Fondation gagnent en popularité chaque année, et sont toujours complets.

Une partie des fonds amassés soutient les services socio-professionnels, résidentiels et de réadaptation offerts à plus de 800 personnes vivant avec des TSA ou de DI. Beaucoup de ces services sont fournis par le CRDITED Miriam à des personnes de tous âges, quelle que soit leur situation financière ou familiale.

En tant que chefs de file reconnus dans le domaine des TSA et de DI, la Fondation Miriam, le Centre Gold et le CRDITED Miriam s’associent avec des hôpitaux, des centres communautaires, des commissions scolaires, des garderies, des centres de réadaptation et d’autres organisations. Ces efforts de collaboration offrent des possibilités de partager des ressources et des informations pour fournir le meilleur service à chaque personne.

L'avenir

À l'avenir, notre mission sera :

  • de fournir un soutien financier continu aux programmes qui facilitent l’intégration sociale des personnes atteintes de troubles du spectre de l’autisme et de déficience intellectuelle;
  • de réaliser des campagnes de financement en vue de l’achat et de l’exploitation de résidences communautaires supplémentaires;
  • d’offrir des formations et de l’éducation de pointe pour les parents, paraprofessionnels et professionnels;
  • de promouvoir la sensibilisation aux besoins sans cesse croissants de la population ayant une déficience développementale et de susciter un soutien public pour la cause.
  • de collaborer avec d’autres organisations pour explorer de nouvelles initiatives et orientations.