Nouvelles

La ministre Ginette Petitpas Taylor annonce un investissement de 5,8 million de dollars dans les programmes pour permettre aux stagiaires de la recherche en santé d’acquérir de l’expérience de travail

L’investissement fournira un mentorat et une formation en cours d’emploi pour les diplômés de doctorat à travers de pays.



Le 2 octobre 2017 – Toronto, Ontario – Instituts de recherche en santé du Canada

Habituellement, les étudiants au doctorat reçoivent une formation méthodologique poussée et prennent plusieurs années pour rédiger une thèse sous supervision, dans ce qui constitue un modèle de formation « maître-apprenti ». Cette formation est conçue pour préparer les étudiants à leurs carrières universitaires. 

Toutefois, de nos jours, la plupart des titulaires de doctorat ne travaillent pas dans les contextes  universitaires traditionnels, mais pour des organismes publics, privés ou sans but lucratif. La formation qu’ils reçoivent ne les prépare pas toujours à occuper un emploi et à apporter des changements dans ces secteurs. 

Aujourd’hui, l’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, a annoncé un investissement de 5,8 M$ qui servira à offrir un nouveau modèle de formation aux chercheurs du domaine des services de santé. Ces fonds permettront de soutenir 46 diplômés au doctorat et chercheurs postdoctoraux qui recevront les premières bourses, financées dans le cadre d’un nouveau programme conçu par l’Institut des services et des politiques de la santé des Instituts de recherche en santé du Canada et par l’Alliance de recherche sur les services et les politiques de santé au Canada.

Les bourses d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé (BAISS) et les subventions de démarrage en modernisation de la formation offrent aux stagiaires des occasions d’apprentissage par l’expérience dans des organismes de soins de santé où ils pourront proposer de nouvelles idées et des approches novatrices afin de surmonter les défis complexes que ces organismes doivent relever.

Ces bourses et subventions sont le fruit d’une collaboration entre les IRSC, le Fonds de recherche du Québec – Santé, la Fondation de la recherche en santé du Nouveau-Brunswick, Mitacs, ainsi que 36 partenaires du système de santé et 17 universités des quatre coins du pays.

M
me Frances Morton-Chang, Ph. D, figure parmi les récipiendaires des bourses. Mme MortonChang a récemment obtenu son doctorat en recherche dans le domaine des services de santé spécialisé en politiques de santé et vieillissement de l’Université de Toronto. En tant que boursière du Programme de bourses d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé, Mme Morton-Chang collaborera avec AdvantAge Ontario, un organisme sans but lucratif qui se consacre à appuyer les soins de grande qualité offerts aux personnes âgées. Elle étudiera l’effet d’un modèle de style campus, ou village, utilisé pour intégrer et offrir des services aux personnes âgées. En plus de l’expérience pratique qu’elle acquerra d’AdvantAge Ontario, Mme Morton-Chang sera supervisée et encadrée par des professeurs de l’Université
de Toronto. 

Citations

« Notre investissement dans ces programmes représente l'un des efforts de notre gouvernement pour former et garder nos meilleurs et les plus brillants chercheurs ici même au Canada. Cela aidera à repenser le modèle traditionnel d'intégration au travail pour les étudiants de doctorat à travers le pays. Cela aura sans doute un effet sur l'amélioration des services de santé pour les Canadiens à l'avenir. »
L’honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

« Le Programme de bourses d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé permettra d’accélérer la préparation de carrière des boursiers et leur capacité de produire des changements positifs dans notre système de santé et pour la santé des Canadiens. Le Programme procure aussi aux organismes de santé un accès direct à une cohorte d’étoiles montantes de la recherche sur les services de santé au Canada. Les IRSC remercient leurs partenaires pour le soutien qu’ils apportent au Programme de bourses d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé et offrent leurs félicitations aux boursiers et à leurs superviseurs du milieu universitaire et du système de santé. »
Dre Robyn Tambly
Directrice scientifique, Institut des services et des politiques de la santé des IRSC

« Le temps est venu de repenser notre façon de former nos diplômés au doctorat. La complexité et l’ampleur des défis auxquels se heurte notre système de santé requièrent une expertise de pointe en analyse sur le terrain, au sein même des organisations responsables des politiques de santé et de la prestation de soins. Les bourses d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé et les subventions de démarrage placeront les boursiers au cœur de l’action et permettront de s’assurer qu’on fournit aux diplômés au doctorat dans le domaine des services de santé au Canada la formation rigoureuse et l’expérience pratique dont ils auront besoin pour changer en profondeur notre système de santé. L’Université de Toronto et son Institut des politiques, de la gestion et de l’évaluation de la santé sont fiers de faire partie de cette initiative novatrice d’importance capitale. »

Dr Steini Brown
(par intérim), École de santé publique Dalla Lana de l’Université de Toronto

« Nous sommes très heureux d’accueillir dans l’équipe d’AdvantAge Ontario une titulaire d’une bourse d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé des IRSC. Cela nous sera, à coup sûr, mutuellement bénéfique! Notre boursière acquerra une expérience pratique au sein d’une association du secteur de la santé, et nous profiterons de sa contribution à notre recherche fondée sur des données probantes sur les campus pour aînés sans but lucratif - l’avenir dans les soins aux personnes âgées. »

Dan Buchanan
Directeur des politiques financières, AdvantAge Ontario

En bref

  • Les IRSC et l’Alliance de recherche sur les services et les politiques de santé au Canadaont conçu un nouveau programme qui offre aux stagiaires du domaine de la recherche en santé l’occasion d’appliquer leurs connaissances, d’acquérir de l’expérience de travail dans des organismes de soins de santé et de donner aux organismes des soins de santé la chance de profiter du talent de diplômés au doctorat.
  • Le Programme de bourses d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé  comprend des subventions de démarrage en modernisation de la formation et des bourses
    d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé. Le financement est actuellement offert aux stagiaires postdoctoraux et sera aussi accessible aux étudiants au doctorat plus tard cet automne.
  • Les IRSC et leurs partenaires ont financé les 46 premières bourses du Programme, pour un
    investissement total de 5,8 M$.

Produits connexes

Document d’information 

Liens connexes

Personnes-ressources
Yves-Alexandre Comeau
Cabinet de l’honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Instituts de recherche en santé du Canada
613-941-4563
[email protected]

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) savent que la recherche a le pouvoir de 
changer des vies. En tant qu’organisme fédéral chargé d’investir dans la recherche en santé, ils  collaborent avec des partenaires et des chercheurs pour appuyer les découvertes et les innovations qui améliorent la santé de la population et le système de soins du Canada.

Document d’information 

Bourses d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé

Le 2 octobre 2017, durant une activité au Rekai Centre, à Toronto, en Ontario, la ministre Ginette Petitpas Taylor a annoncé un investissement de 5,8 M$ des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et de ses partenaires. Ces fonds serviront à financer 46 nouveaux candidats au doctorat et boursiers postdoctoraux au moyen du Programme de bourses d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé (BAISS).

Le Programme de bourses d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé est au cœur d’une initiative pluriannuelle de financement pour la modernisation de la formation comportant trois volets, laquelle découle de la Stratégie de modernisation de la formation [en anglais seulement] de l’Alliance de recherche sur les services et les politiques de santé au Canada (ARSPSC). 

Les bourses d’apprentissage offrent à des candidats hautement qualifiés possédant un doctorat en recherche sur les services et les politiques de santé ou dans un domaine connexe une occasion unique de mettre à contribution leurs recherches et leur talent d’analyse pour tenter de résoudre des problèmes importants des organismes du système de santé et des organismesconnexes hors du milieu universitaire traditionnel (p. ex. organismes publics et privés, à but lucratif ou non, et organismes de santé autochtone qui ne sont pas des universités ni des établissements axés sur la recherche), tout en enrichissant leur expérience professionnelle, leurs compétences et leurs réseaux. Les boursiers apprendront comment les organismes du système de santé et les organismes connexes fonctionnent, comment les décisions sont prises, et comment la recherche et les compétences analytiques peuvent contribuer au rendement d’un organisme.

Ces bourses offriront aux candidats une occasion d’apprentissage pratique rémunérée dans un organisme où ils consacreront entre 70 et 100 % de leur temps. La latitude dont jouiront les boursiers dans la gestion de leur temps leur permettra de faire des contributions importantes au programme de travail de l’employeur, de s’immerger dans la culture et les activités de l’organisme et de profiter du mentorat des dirigeants, tout en réservant une partie de leur temps à la recherche universitaire. Trois possibilités de formation uniques s’ajouteront à l’apprentissage pratique des boursiers :

  • formation de perfectionnement professionnel axée sur un ensemble de compétences élargi (p. ex. leadership, négociation, gestion de projet, gestion du changement) conçue pour accélérer l’épanouissement professionnel des boursiers et mieux les préparer à une multitude de cheminements de carrière,
  • participation à une cohorte nationale de boursiers et de dirigeants d’organismes universitaires et du système de santé, ainsi que d’organismes connexes;
  • occasions de réseautage et de mentorat auprès de dirigeants d’organismes universitaires et du système de santé dans tout le pays.

Le Programme offre aux candidats au doctorat et aux boursiers postdoctoraux la chance de profiter d’occasions d’apprentissage par l’expérience dans des organismes de soins de santé de tout le pays. Le Programme est financé par l’Institut des services et des politiques de la santé (ISPS) des IRSC en collaboration avec l’Institut du vieillissement (IV), l’Institut de la santé des Autochtones (ISA), l’Institut de la santé circulatoire et respiratoire (ISCR), l’Institut du cancer, l’Institut des maladies infectieuses et immunitaires (IMII), l’Institut de la nutrition, du métabolisme et du diabète, l’Institut de la santé publique et des populations (ISPP) et la Direction des sciences, de l’application des connaissances et de l’éthique (SACE) des IRSC en partenariat avec le Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS), la Fondation de la
recherche en santé du Nouveau-Brunswick et Mitacs.

Produits connexes

Communiqué (hyperlink)
Nouvelle bourse d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé
http://www.cihrirsc.gc.ca/f/50268.html
Stratégie de modernisation de la formation http://www.cihr-irsc.gc.ca/f/50024.html

 

Partagez cette nouvelle!


Retour à la liste